amy-winehouse-lol-nadine

Il était une fois, un couple amoureux qui s’apprêtait à fêter la nouvelle année. Et tu sais comment se passe le nouvel an ?! Tu t’incrustes à une soirée, tu bois tellement que Michel de la compta t’appelle « Le pochtron du village » et tu espères sans nul doute trouver la personne que tu embrasseras aux douze coups de minuit (sans mauvais jeu de mot), tout en vomissant la choucroute que tu auras ingurgitée quelques heures plus tôt. C’est à peu près comme ça que Mitch Winehouse, chauffeur de taxi, et sa douce, Janis, abordent la première biture de l’année 1983.

C’est alors que 9 mois plus tard, le 14 septembre 1983, la petite Amy Winehouse pointe le bout de son nez. Aux premiers cris, on imagine vite que cette lady sera la chanteuse soul la plus reconnue de son époque. C’est chose faite en 2003, 20 ans plus tard donc, lorsqu’elle sort son premier opus nommé Frank, en hommage à Franck Ribéry, meilleur buteur de cette même année. Un tout premier album qui sera nominé aux Brit Awards, rien que ça !

Elle trouve son inspiration dans le blues, le rock et le reggae mais surtout dans son enfance grâce à l’influence de sa grand-mère, pour qui elle reprend la chanson Valerie, mais de son vrai nom Cynthia, qui fut chanteuse de cabaret et illustrée comme pin-up sur son bras tatoué.

C’est trois années plus tard, en 2006, que la jeune chanteuse se fait connaître dans le monde entier avec Back to Black. Ce deuxième album est d’ailleurs inspiré de sa relation avec son ex-mari Blake Fielder, qu’on accusera plus tard de l’avoir plongé dans les méandres des excès. Sa chanson Rehab tirée de ce second album raconte ainsi le mal-être de la chanteuse à travers différents séjours en cure. Ce qui ne l’empêchera pas d’être récompensée au Grammy Awards et NRJ Music Awards pour le meilleur album, chanson de l année, notamment certifié disque de platine et disque d or.

Amy ce n’est pas juste des piercings, des tatouages et une crinière aussi volumineuse qu’un paon dansant sa parade nuptiale. Malgré son image sombre liée à l’alcool et aux drogues en tout genre, elle enchaîne ses prestations sur scène, une tournée mondiale et chaque concert n’est que le reflet du talent qui l’habite. Elle multiplie les concerts à Houston, Camden Town, Sainte Lucie ou encore Paris, accueillie par le public du Zénith et de Bercy, tout comme les Pagny, Céline Dion, Hallyday, Susan Boyle et autre artiste de renom.

Seulement, les mois passent et monter sur scène relève du défi pour la chanteuse pop. Elle arrive ivre, comme un zombie, et ses chansons deviennent très vite méconnaissables. On se souvient tous de nos soirées Karaoké avec la copine trop saoule pour articuler le parfait anglais. C’est à peu près pareil, sauf qu’Amy Winehouse elle, est anglaise, et que les gens payent pour la voir.

C’est la descente aux enfers. Elle tente l’abstinence pour combattre ses démons, en vain. Chaque couverture de la presse people fait vendre des millions d exemplaires de chaque magazine. On entend plus parler de la musicienne londonienne pour ses déboires amoureux que pour son talent musical.

Amy Winehouse a été retrouvée morte le 23 juillet 2011 à Londres. Sa disparition laisse un vide artistique et des fans meurtris. On n’entendra plus les sonorités jazzy, soul, hip-hop ou funk de la jeune artiste.

Lorsque l’on parle d’Amy Winehouse, certains pensent Héroïne, overdose, crack, cure de désintoxication, drogue, addiction, abus d alcool, ou toxicomanie. Oui, en effet, il y avait un peu de tout ça. Retenons avant tout cette artiste à la voix pure, récompensée par de multiples Grammy, et qui est encore aujourd’hui une source d’inspiration pour beaucoup d’artistes.

La chanteuse anglaise est encore sous la lumière puisque l’on voit défiler biographie, biopic et album posthume avec des titres inédits d’un album qu’elle ne finira jamais. Amy, outre ses addictions, était une amoureuse de l’amour, du rock mais avant tout amoureuse de la musique.

citation-amy-winehouse-lol-nadine

Le club des 27 (c’est comme le S club 7 mais en plus tragique, et sans les chorés).

Ce club rassemble de nombreux artistes ayant trouvé la mort au même âge : 27 ans.

  • Brian Jones, fondateur des Rolling Stones.
  • Jimi Hendrix, guitariste, auteur, compositeur, interprète.
  • Janis Joplin, chanteuse américaine, compositrice et fondatrice du groupe Full Titt Boogie Band.
  • Jim Morrison, chanteur, poète et co-fondateur du groupe des Doors.
  • Kurt Cobain, chanteur, auteur-compositeur, guitariste, co-fondateur du groupe Nirvana.

S'ajoute tristement à cette liste, la regrettée Amy Winehouse, chanteuse, auteur-compositeur, interprète britannique.

Elle intègre ainsi la grande famille des artistes disparus, en rejoignant les Tupac, Mercury, Sinatra, Marilyn, Brel, Gainsbourg, Maurane et bien d’autres.

 

A toi, journaliste du scandale qui se frottait les mains sur chaque papier, à toi, paparazzis qui capturait les images d’une jeune femme épuisée, toi qui mets tristement en lumière la tragédie de cette artiste pour faire vendre, aujourd’hui tu fais l’miskine mais tu viens d’briser mon Amy.

made-with-lol-nadine

Nouveau compte S'inscrire